About les Trenties

Y a bien ceux qui t’envoient le classique « bienvenue au club », les condescendants un mesquin « ah ouai, ça doit faire mal » et des indélicats un bim-dans-ta-face « tiens c’est marrant je t’en donnais 10 de plus ». Fallait bien que ça arrive: 30 ans!
MG-30-ans

Chères Trenties révolues ou à venir,

Chères Trenties assumées ou « ouai, j’ai 25 ans ouai»,

Chères Trenties complètement maman-maquée ou célib-in-the-flex,

Chères Trenties, toutes dans le même it-bag,

Ce qui nous lie finalement c’est que ça move dans notre life (pour certaines d’entre nous, ça signifie apparemment aussi «parler franglais », des fois que ça ferait cool). On n’a pas peur, on teste, on ose…Et on C-H-A-N-G-E (mouvement de bras…c’est maintenant)

mec

De mon côté, déjà, évidemment, ça signifie changer de mec, et puisqu’il est parti de son plein gré, il a géré la moitié du chemin, partage des tâches, égalité des sexes (life is a…biche), du coup reste plus qu’à farfouiller dans les viviers à mec-vraiment-trop-top-salut-t’es-hyper-intelligent-drole-et-attentionné-en-plus-d’être-mannequin…Les petites adresses arrivent vite vite. Ouh c’est excitant me direz-vous ? Oui oui les trenties, ça l’est !

coifChanger de coiffure bien sûr : check ! Après avoir dépensé 120€ dans un fabuleux tie and die que la coiffeuse me garantissait « non mais jte jure, c’est méga naturel, c’est magnifique, hein Frank, hein ? dis-lui qu’c’est magnifique » et Frank de gigoter dans tous les sens « oh oui ma chérie, c’est vraiment naturel, si j’étais pas gay je te sauterais dessus » (ndlr : et si j’étais aveugle et dénuée de fierté je te laisserais complètement faire). Une réussite ce tie and die, mais sachez que dans le jargon des coiffeurs, naturel=invisible…enfin pas pour mon compte en banque qui a complètement été taillé et a dié après cette virée capillaire. Heureusement que j’ai acheté le masque à 55€ car un jour j’oserai l’utiliser et je suis sure que je peux croire Frank quand il me dit que « ma chérie, ce produit il est ma-gaïk, tes cheveux seront brillants, soyeux, aériens, lisses et tu auras l’allure d’une fée ».

03Changer de taff, nouveaux collègues, nouveaux challenges, nouvelle marque de café…et plein d’occasions de s’humilier publiquement en sortant des toilettes avec la jupe coincée (check), de sortir un tampax en parlant avec son boss en pensant prendre un briquet (check check),…

Changer de style, on est plutôt dans de l’expérimental là, mais retrouvez moi dans la rubrique « je jette ou je garde » pour m’aider dans mon orientation vestimentaire.

Et forte de tous mes succès, je me suis attaquée au changement d’appart. Lâcher mon coloc n’a pas été une mince affaire, mais comme il est parti de son plein gré, il a géré la moitié du chemin (non mais sérieux les mecs ???) du coup, prise d’une folle envie d’exotisme, j’ai décidée de me lancer sur le marché immobilier de Paris.

Mes chères Trenties, ce webzine (waaah on est trop 2.0) ben il est pour vous. Oui on va blablater, oui, mais parce qu’on est des filles, mais on va vous faciliter la vie…vous proposer des petits guides de survie, des tutos, des astuces. Les trucs qui font qu’on est absolument fantastiques, et belles, et intelligentes et…hum pardon. Parce que c’est toujours cool d’avoir une copine (ouai on est copines) qui partage ses bons plans, une copine qui t’aide à prendre des décisions vitales…ou moins vitales…une copine qui te dit quand ton jean te fait un clac assez large pour qu’il ait un espace sur Google Earth, une copine qui t’explique que ce Mamadou du Gabon qui t’envoie des mails parce qu’il est tombé amoureux de toi, tu ne dois pas lui envoyer 10 000$ et que non chérie, il ne te renverra pas 100 000$ dans 2 semaines pour te remercier. Une vraie amie qui se pose des vraies questions et qui pour toi enquête pour  t’expliquer dans quel sens on doit vraiment mettre un supo et comment dissimuler un pet nocturne…

Finalement, amies Trenties (et hop on vient de devenir amies), on est une team, on est comme ça (croisement des doigts),…Rien ne nous arrêtera ! Et n’oublie pas, Trenties de mon cœur (putain, je crois que…je…oui…je t’aime), si t’as des trucs à dire, je sais que t’en as (je t’entends dans le métro, dans la rue, au tel) t’écris, tu envoies, on publie, easy as…

Allez, Trenties rocks, et c’est ça que c’est bon!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :