Pleurer comme une Marie-Madeleine de Proust

Aujourd’hui, on va répondre à une question qui vous ronge depuis des années.
Par gêne, ou par pudeur peut être…Peu importe la raison, le fait est que depuis la mort de Doc et Difool, vous ne savez pas à qui la poser…N’ayez pas honte, ce n’est pas sale…
Ici sans aucun tabou, nous allons enfin en parler: Pourquoi une madeleine s’appelle-t-elle madeleine? (ouf ça soulage)

Très bonne question.
Et bien, je ne sais pas (« merci pour l’info, Ehlem » êtes-vous en train de penser tout bas, enfin pour ceux qui connaissent mon prénom…).

Voilà voilà…(silence gênant)

Bon sinon j’ai découvert qu’une Madeleine ou une Marie-Madeleine désigne une ancienne prostituée, et que « pleurer comme une madeleine » signifie pleurer de façon exagérée et injustifiée. Rapport à une sombre histoire de prostituée qui pleura sur les pompes (spartiates?) de Jésus Christ.

Sinon Madeleine en espagnol ça donne Magdalena…Vous l’aurez deviné, un fond musical s’impose de lui-même….Allez, c’est cadeau, magnéto:

Elle dure 4 min, juste assez pour préparer la pâte (évitez la choré en même temps…raison évidente)

Recette pour plein de petites madeleines, ou un peu moins de grosses (je dirais un goûter pour 8 moyennes faims, ou 4 grosses faims, ou 16 mini faims, vous avez compris le principe, got it dude?):

Préchauffez votre four à 170°C dale a tu cuerpo alegria macarena….Mettez dans l’ordre 200g de farine, 1 sachet de levure, mélangez. Puis ajoutez 100g de sucre, 5 oeufs, 1 sachet de sucre vanillé et 250gr de beurre (qu’on peut remplacer par 100g de beurre + 3 cuillères à soupe de fromage blanc, ça marche aussi mais c’est moins fondant-yummy).

Petits tours avec une cuillère et quand c’est bien homogène, on stop et break it down…Heeeeeeey macarena.

Et là, c’est le moment que vous attendez tous…LA CUSTOMISATIONNNN! Youpidou, yiiiihaaaa!
Olé, ça get on the floor, check your body,…calmez vous!

Divisez la pâte en 4 (pour 4 recettes différentes), en 5 (5 recettes), 6 (6 recet…je suis relou?) et la on laisse parler son imagination:
– jus de citron/orange (la quantité de citron/orange dépend de celle de la pâte, donc goûtez au fur et à mesure et quand vous aimez ce que vous mangez, ajoutez un peu de jus)
– cacao ou chocolat fondu (pour la quantité, voir juste au-dessus)
– pépites de chocolat/praliné/nougatine. Que tu cuerpo es para darle alegria y cosa buena.
– de la pâte de spéculoos, de la confiture, du nutella (soit on en mélange directement dans la pâte à madeleine, soit on verse la pâte à madeleine dans les moules et on dépose une petite cuillère de spécu/conf/nut au centre puis on recouvre d’un peu de pâte)
– de la banane écrasée/de la – des colorants alimentaires pour le côté fun (les funky mads’)

Beurrez ou huilez bien les moules puis enfournez à mi hauteur à 170°C pendant 5 à 10 minutes en fonction de la taille des moules (plus c’est gros, plus c’est long…je ne suis pas fière de cette parenthèse, fermons-la)

Quand elles sont bien gonflées et qu’elles commencent à être dorées sur le dessus, démoulez-les et…
je sais que je vais vous faire plaisir…
« ce n’est pourtant pas mon anniversaire » me diront certains…
it’s gonna be legen-wait for it-dary…
« Combien de temps va-t-elle faire durer ce teasing????« ….

Mesdames et messieuuuuuuuuuurs…

Re-CUSTOMISATION!!!

La foule est en délire, les gens sont dans la rue, c’est une explosion de joie qui remplit les coeurs, ça fait rire les oiseaux, ça fait même chanter les abeilles, c’est assez fabuleux (« ah oui, elle est vraiment relou aujourd’hui, moi je pense qu’elle prend de la drogue cette blogueuse« )

Donc au choix:
– nappage à la confiture (la faire un peu chauffer pour la liquéfier et l’étaler sur un coté de la madeleine avec un pinceau pour les délicats, ou tremper une face dans le jus de confiture pour les bourrins). heeeeeeey macarena.
– nappage chocolat noir/blanc/lait (du chocolat fondu avec un peu de crème, à appliquer sur les madeleines froides)
Attention secret girl: pour que le nappage choco tienne mieux, mettre un peu de confiture avant.
– glaçage (mélanger de l’eau au sucre glace jusqu’à ce que la texture soit onctueuse, à appliquer sur madeleines chaudes)

… et par-dessus ça:
des vermicelles de chocolat, des petits bonbons colorés, des amandes effilées, de la noix de coco en poudre.

Sinon je voulais aussi vous dire:
Pieds d’cochon, Marie Madeleine,
Pieds d’cochon, Marie Madelon,
Madeleine a le mollet rond,
Le mollet rond et les pieds de cochon.
Madeleine a le g’nou cagnios,
lalalalaala Madeleine a la cuisse graisseuse,
…le cul terreux…la goutte au nez…oeil de verre….faux cheveux…
Mais Madeleine c’est celle que j’aime…

On m’écrit jamais de chanson à moi…

N’hésitez donc pas à m’en faire une petite, ou alors à m’envoyer vos idées customadeleinisation.

C’est pas moi, c’est Fauchon…
Publicités

Comments

  1. Thanks a lot for giving everyone an extremely breathtaking chance to read from this web site. It’s always very awesome and as well , stuffed with fun for me personally and my office peers to visit your site really 3 times every week to read the latest items you have got. Not to mention, I’m just actually impressed for the breathtaking creative concepts you serve. Some 3 points in this posting are in reality the finest we’ve ever had.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :